Montage d’un Carte AZTEEG X1

Principale étape du montage d’une carte AZTEEG X1

Liste des composants :

  • 1 carte AzteegX1
  • 5 borniers – 4 contacts à vis pas 2.54
  • 3 borniers – 3 contacts à vis pas 2.54
  • 2 borniers – 2 contacts à vis pas 2.54
  • 12 jumpers
  • 4 cartes pololu A4988 ou équivalents
  • 4 radiateurs 8x10mm
  • 1 radiateur pour Mosfet
  • 1 connecteur molex 2 broches pour le ventilo

Première étape : montage des connecteurs, Je préfère monter des borniers à vis. C’est le gage d’un bon contact lors du fonctionnement de l’imprimante.

 



S
ouder les connecteurs sur la carte avec un bon fer à souder.

 

 

Deuxième étape : Mettre les jumpers qui permettent de spécifier le mode de commande des moteurs pas à pas.

Si vous mettez les 3 vous fonctionnerez en 1/16° de pas. C’est une bonne idée pour les 4 commande, X,Y,Z et Extrudeur

 

 

Troisième étape : Montage des drivers de commande pour les moteurs pas à pas type pololu A4988

pour faciliter la soudure des broches sur les pololus, je vous suggère :

  1. de couper en 2 la rampe de broche,
  2. d’insérer ces broches sur la carte azteeg,
  3. de poser dessus les pololus, dans le bon sens, potar coté bouton Reset, et sur le dessus ( voir photo).
  4. de souder les 4 cotés de chaque pololu et de terminer par toutes les autres broches
  5. coller ensuite un radiateur sur chaque puce du pololu. Attention que celui ci ne fasse pas de court circuit. j’utilise une colle au silicon. mais vous pouvez aussi mettre du scotch double face 3M

Sans être forcement nécessaire les radiateurs permettent un refroidissement plus efficace du driver. Sans cela il peut arriver que la puce chauffe trop, elle se met alors en sécurité, et l’axe s’arrête, le temps de refroidir ( qqs secondes) .  Ce temps d’arrêt compromet alors l’impression car toutes les commandes envoyées par le processeur sont perdues. et vous observez sur la pièce un décalage d’une couche. Nous verrons plus loin comment régler de manière efficace le potentiomètre sur le pololu qui permet de régler le courant maximal qui passe dans le moteur.

 

 

 

 

 

 

Quatrième étape : montage du radiateur sur le Mosfet de commande du lit chauffant (Bed)

Monter le radiateur sur le Mosfet le plus près du bord de la carte ( c’est le Mosfet de commande du lit chauffant), utilisez une vis M3-8 avec écrou et rondelle pour la fixation, avec une petite goutte de graisse thermique entre le mosfet et le radiateur.

Le montage du radiateur sur l’autre Mosfet ( chauffage du nozzle) n’est pas nécessaire, la puissance commutée est faible ( environ 20W), alors que celui du bed peut monter jusqu’a 130W.

 

 

 

 Cinquième étape : téléchargement du Firmware.

Vous aurez besoin :

  • firmware MarlinV1 par exemple ( fonctionne aussi avec teacup, sprinter, repetier,..)
  • IDE arduino version 023 ( windows, Mac OS X Linux 32bits 64 bits )
  • Patch pour l’IDE à de-zipper et copier dans le répertoire hardware de l’IDE arduino 023
  • et le driver FTDI pour le port USB suivant votre système d’exploitation

La carte Azteeg X1 est compatible avec les cartes sanguino et sanguinololu. Par la suite on utilisera ces spécifications pour le réglage de l’environnement.

Brancher un cable USB/miniUSB entre le PC et la carte. bien vérifier la position du strap sur la carte ( voir flèche rouge sur la photo ci dessous) celui ci doit être positionner « USB », ce qui permet au port USB d’alimenter la carte. Par la suite il sera possible de positionner ce strap sur l’autre position afin d’utiliser l’alimentation extérieur. (si besoin)

Une petite led au centre de la carte doit s’allumé pour préciser la bonne alimentation de la carte. Si le driver associé au port USB ne s’installe pas , télécharger et installer le driver FTDI VCP depuis le site de FTDI.
Vous pouvez alors lancer l’IDE ARDUINO 023.

Et éditer le firmware Marlin en sélectionnant le fichier marlin.pde

slectionner tools/board/sanguino W/AT 1284P 16Mhz,et tools/serial port/ COMxx

Quelques variables sont à régler dans les fichiers configuration.h et pins.h pour adapter le firmware à la carte et à votre imprimante.

 

 

 

 

 

modification en gras dans le texte ci dessous.

Fichier configuration.h

// 62 = Sanguinololu 1.2 and above
// 63 = Melzi
// 7  = Ultimaker
// 71 = Ultimaker (Older electronics. Pre 1.5.4. This is rare)
// 8  = Teensylu
// 9  = Gen3+
// 70 = Megatronics
// 90 = Alpha OMCA board
// 91 = Final OMCA board
// Rambo = 301

#ifndef MOTHERBOARD
#define MOTHERBOARD 62
#endif

Fichier pins.h

#if MOTHERBOARD == 63
#define MELZI
#endif
#if MOTHERBOARD == 62 || MOTHERBOARD == 63
#undef MOTHERBOARD
#define MOTHERBOARD 6
#define SANGUINOLOLU_V_1_2
#endif
#if MOTHERBOARD == 6
#define KNOWN_BOARD 1
#ifndef __AVR_ATmega644P__
#ifndef __AVR_ATmega1284P__
#error Oops!  Make sure you have 'Sanguino' selected from the 'Tools -> Boards' menu.
#endif
#endif

#define X_STEP_PIN         15
#define X_DIR_PIN          21
#if X_HOME_DIR < 0
# define X_MIN_PIN          18
# define X_MAX_PIN          -1
#else
# define X_MIN_PIN          -1
# define X_MAX_PIN          18
#endif

#define Y_STEP_PIN         22
#define Y_DIR_PIN          23
#if Y_HOME_DIR < 0
# define Y_MIN_PIN          19
# define Y_MAX_PIN          -1
#else
# define Y_MIN_PIN          -1
# define Y_MAX_PIN          19
#endif

#define Z_STEP_PIN         3
#define Z_DIR_PIN          2
#if Z_HOME_DIR < 0
# define Z_MIN_PIN          20
# define Z_MAX_PIN          -1
#else
# define Z_MIN_PIN          -1
# define Z_MAX_PIN          20
#endif

#define E0_STEP_PIN         1
#define E0_DIR_PIN          0

#define LED_PIN            -1

#define FAN_PIN 4

Les autres paramètres  dépendent du type de matériel que vous utilisez sur votre imprimante.

quelques exemples de paramètre pour la Prism Paoparts:

Fichier configuration.h

// This determines the communication speed of the printer
//#define BAUDRATE 250000
#define BAUDRATE 115200
#define TEMP_SENSOR_0 6
#define TEMP_SENSOR_1 0
#define TEMP_SENSOR_2 0
#define TEMP_SENSOR_BED 6
#define DEFAULT_AXIS_STEPS_PER_UNIT   {78.7402,78.7402,3200/1.25,760*1.1}  // default steps per unit for ultimaker
#define DEFAULT_MAX_FEEDRATE          {500, 500, 2, 45}    // (mm/sec)
#define DEFAULT_MAX_ACCELERATION      {9000,9000,50,10000}    // X, Y, Z, E maximum

Compiler et uploader le firmware sur la carte. 2 led installées près de la connectique USB sur la carte doivent clignoter pendant le transfert.
Pour vérifier le bon fonctionnement du firmware sur la carte , une fois téléchargé, ouvrir la console série de l’IDE arduino023( Tools/Serial Monitor) , régler sa vitesse à 115200 bauds. Le firmware doit alors vous répondre ( vous pouvez appuyer sur le bouton reset de la carte).
sur la photo ci dessous le firmware retourne une erreur normale, car les thermistances de régulation de la température du nozzle et du bed  ne sont pas encore branchées, le firmware l’identifie et « arrête » par sécurité le fonctionnement de l’extrudeur ( extruder switched off)

 Sixième étape : Cablage moteur, extrudeur, lit chauffant.

 

(a suivre)

Ce contenu a été publié dans L'électronique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.