Partie 3 : Le chauffage

I – Utilisation de Host Repetier :

Jusqu’à présent nous avons utilisé le Serial Consol pour dialoguer avec la carte. Pour faciliter ce dialogue nous allons maintenant utiliser Repetier Host qui est un logiciel graphique qui permet le dialogue avec la carte de commande. Après le Serial Console de l’IDE Arduino, je sens que vous allez aimer ! Pour faire les premiers essais vous avez juste besoin de choisir le port de connections COM7 par exemple et la vitesse de transmission 115200 bauds ( flèche 1 ci dessous) et cliquez sur connecter ( flèche 2).

Repetier

II – chauffage de la buse ( Nozzle) :

La buse est chauffée par une cartouche thermique en céramique ou souvent par une résistance céramique de 6.8Ω alimentée sous 12V par une transistor MOSFET de la carte de commande. Un pilotage PWM permet de moduler la puissance de chauffe, en modifiant la tension moyenne d’alimentation de la cartouche thermique ( variation du rapport cyclique du signal) . La thermistance qui fait office de capteur de température, montée sur la buse voit sa résistance modifiée quand la température varie. Cette valeur de résistance est convertie en température par le firmware ( fichier thermistortables.h). Pour une thermistance 100K de la marque Epcos, la valeur de résistance est de 100KΩ à 20° et 105Ω à 220°.

Lors du premier essai de chauffe il est très important de vérifier que vous n’avez pas interverti les 2 capteurs de température Lit chauffant et buse chauffant.

Repetier Chauffage

Lancer la chauffe de la buse en suivant les 2 opérations précisées sur la copie d’écran ci contre. Vérifiez de suite sur la zone grisée que c’est bien la buse qui chauffe. Laissez chauffer la buse pour vérifier le bon fonctionnement de la régulation de température. Ici la valeur de consigne est de 200°, donc la buse va monter à 200° et se stabiliser. Si vous voyez la température qui continue de monter, arrêtez de suite la chauffe de la buse chauffante en cliquant sur l’icone pointez par la flèche 2, et vérifiez vos cablages.

III – chauffage du lit chauffant ( BED) :

Répétez les mêmes opérations, c’est l’icone pointée par la flèche 3 qui permet de mettre en chauffe le lit chauffant.

IV – Réglage du PID :

Pour améliorer la régulation de température, un correcteur PID est programmé dans le firmware. Je ne vais pas faire un cours la dessus, mais sachez que ce correcteur permet d’améliorer grandement la précision, la vitesse, et la stabilité de la régulation. Un script dans le firmware permet de régler ce PID ( 3 variables ). Ce script est lancé via la commande :

M303 E0 S200 C8

Tapez cette ligne dans le champ texte pointez par 4, Une série de montée en température (ici 8: 3eme paramètre, jusqu’a 200°: 2eme paramètre) va permettre de calculer les 3 variables du PID optimales. Ces 3 valeurs seront retournées dans la zone d’échange située dans la partie basse de l’écran. Il suffira de réinjecter ces 3 valeurs dans le fichiers configuration.h
N’hésitez pas a refaire ce réglage si vous constatez par la suite une dérive des performances de la régulation.

Exemple de retour :
Kp: 19.56
Ki: 0.71
Kd: 134.26

Modifiez les variables suivantes dans le fichier configuration.h

 #define DEFAULT_Kp 19.56
 #define DEFAULT_Ki 0.71
 #define DEFAULT_Kd 134.26
Ce contenu a été publié dans Apprendre, EXTRUDEUR, L'électronique, Uncategorized, Workshop. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.